L’humanité a célébré ce lundi, 03 mai la journée mondiale de la liberté de la presse. A cette occasion, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement a invité les patrons de presse à une rupture collective à son domicile privé de Lambanyi. Cette délégation a été conduite par le Ministre de l’Information et de la Communication, Amara Somparé.

Les représentants de l’URTELGUI, l’AGEPI, l’AGUIPEL, l’association des correspondants de la presse étrangère, et du syndicat de la presse privée ont mis à profit cette rencontre pour échanger avec le patron de la Colombe sur les conditions de travail du journaliste guinéen et du respect de l’éthique et de la déontologie du métier d’informer.

Au nom de la délégation, le Ministre Amara Somparé s’est exprimé en ces termes : << Je me fais le devoir d’être le porte parole de ces grands patrons de presse pour vous dire merci. Merci pour la marque d’affection, la marque de fraternité en ayant accepté de partager ce repas avec eux tous. Je crois qu’aujourd’hui, si tant est qu’il y avait une glace, elle est brisée. En tout cas, en ce qui nous concerne nous allons profiter de cet élan pour nous inscrire dans une relation de collaboration fructueuse avec la presse guinéenne dans son ensemble et essayer de construire avec cette presse des journalistes professionnels, des journalistes sortis de la précarité dans laquelle se trouvent aujourd’hui beaucoup d’entre eux mais aussi des journalistes respectueux des règles d’éthique et de déontologie qui entourent l’exercice de la profession, a précisé Monsieur Somparé >>.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here