{"effects_tried":0,"photos_added":0,"origin":"gallery","total_effects_actions":0,"remix_data":["add_photo_directory"],"tools_used":{"tilt_shift":0,"resize":0,"adjust":0,"curves":0,"motion":0,"perspective":0,"clone":0,"crop":0,"enhance":0,"selection":0,"free_crop":0,"flip_rotate":0,"shape_crop":0,"stretch":0},"total_draw_actions":0,"total_editor_actions":{"border":0,"frame":0,"mask":0,"lensflare":0,"clipart":0,"text":0,"square_fit":0,"shape_mask":0,"callout":0},"source_sid":"D1327347-02E3-4A59-8913-EDEF023CE1A1_1575376771863","total_editor_time":34,"total_draw_time":0,"effects_applied":0,"uid":"D1327347-02E3-4A59-8913-EDEF023CE1A1_1575376771850","total_effects_time":0,"brushes_used":0,"height":2316,"layers_used":0,"width":2966,"subsource":"done_button"}

Luc Grégoire, Représentant du PNUD en Guinée et Ydo Yao, Directeur Régional de l’UNESCO ont été reçus en audience ce lundi, 02 décembre 2019 par Monsieur Amara Somparé, Ministre de l’Information et de la Communication. Il aura été question pour ces diplomates onusiens de faire une restitution des travaux de l’assemblée générale de l’UNESCO qui a vu l’élection de la Guinée au Conseil Général.

Au cours de l’audience, Monsieur Ydo Yao a précisé que la coopération entre l’UNESCO et la Guinée allait s’intensifier avec cette élection. Il a par ailleurs cité certaines des thématiques qui importaient beaucoup à l’UNESCO pour les deux prochaines années. A savoir : la Liberté de la presse ;  l’Information pour tous ainsi que la formation des journalistes, professionnalisation des médias.

Pendant ces entretiens, une mention a été faite du Projet « mémoire du monde » qui concerne la mémorisation du patrimoine audiovisuel dans les pays.

Sur des réformes engagées, le directeur régional de l’UNESCO a félicité le Ministre Somparé pour les avancées dans le chantier d’élaboration de la politique nationale de Communication pour le développement, pour son appui sur le projet contre la migration irrégulière à travers le plan OMEGA et le bureau mis à disposition au sein du Département.

Pour sa part, le Ministre Amara Somparé s’est félicité des thèmes choisis par l’UNESCO avant de rappeler qu’à l’occasion de la célébration de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse 2019, le Ministère avait fait un panel regroupant les journalistes, la justice et la police. Il a également rappelé que c’était un chantier déjà ouvert au sein du Département et qu’il espérait une implication plus forte des Nations Unies pour aider à mener cette réforme.

Sur un autre volet, le Ministre Somparé a rajouté que le gouvernement venait de faire voter deux lois concernant l’accès à l’information publique et le code de l’agent de service public. « Le Gouvernement a considéré l’accès à l’information publique dans le sens large, que tous puissent y avoir accès. Pour vulgariser la loi nous pourrions avoir besoin de votre appui » a-t-il rajouté. Toutefois, pour un caractère plus inclusif de l’accès à l’information via les médias des solutions sont en train d’être trouvées, c’est ce qu’a affirmé Monsieur Somparé.

Et de poursuivre,   » la RTG est en train de créer des programmes pour les sourds et les malentendants. C’est un début mais notre ambition est que ce soit systématique, que toutes les grandes émissions puissent être accessibles aux personnes sourdes et malentendantes ».

En ce qui concerne le traitement et la conservation de nos données audiovisuelles de façon moderne, nous avons créé l’Institut National de l’Audiovisuel de Guinée, il ne reste plus qu’à l’opérationnaliser ».

Cette audience s’est achevée par la visite du bureau affecté à l’UNESCO au sein du Département.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here