Au Sheraton Grand, ce Vendredi 03 Mai, le Ministre Amara Somparé, accompagné du Ministre d’état, conseiller Spécial du Président et Ministre de l’Industrie et des PME, Tibou Kamara, représentant Monsieur le Premier Ministre, et de chefs de missions diplomatiques ont lancé les célébrations de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse 2019 en Guinée. 

A l’ouverture des travaux, la parole est revenue en premier aux associations de Presse. Mr Amadou Tham Camara, président de l’AGUIPEL (Association Guinéenne de la Presse en Ligne) a fait un bref aperçu sur l’évolution de la situation de la presse en Guinée, avant d’évoquer la nécessité de raccourcir les délais pour l’obtention de licence pour les médias. 

Mme Camara Hawa Camille, Vice-présidente de la Haute Autorité de la Communication trouve quant à elle que « pour l’enracinement de la démocratie les médias jouent un rôle incontournable. » Elle a également exhorté les Hommes de médias à faire preuve de plus de professionnalisme dans le traitement de l’information pour ainsi éviter de s’exposer à des soucis d’ordre juridique. 

Le Ministre Amara Somparé est, au cours de son adresse, revenu sur la symbolique entourant la célébration de cette Journée. Il a souhaité plus d’interactions entre responsables et médias, c’était pour lui l’occasion de revenir sur son projet de cadre de concertation avec la Presse Privée. 

Représentant le Premier Ministre, Mr Tibou Kamara, Ministre d’état, Ministre de l’industrie et des PME, a, au nom du Chef de l’Etat et de son Premier Ministre, souhaite une bonne fête à l’ensemble des acteurs du monde de la Presse. Mr Kamara en a profité pour partager son point de vue avec eux, pour lui les médias doivent veiller à s’assurer d’abord une indépendance financière, puis par la suite arracher leur liberté qui ne leur sera pas accordée d’office. 

Le Ministre d’état a terminé son adresse par une citation : « Je croirais véritablement à la liberté de la presse lorsque chaque journaliste pourra écrire ce qu’il veut de son journal et dans son journal ». 

La fin de cette série d’allocution d’ouverture a précédé la première table ronde. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here