Amara Somparé, Ministre de l'Information et de la Communication

Dans un article cousu de contre-vérités paru dans un site de la place, un « journaliste » attribue des propos au ministre de l’Information et de la Communication qui sont aux antipodes de ses mots suite à l’adhésion d’une centaine de jeunes au RPG- arc-en-ciel.

Monsieur Somparé y a déclaré « Je pense que les gens ont souvent la mémoire courte, parce que si on se rappelle de ce qu’était la Guinée avant 2010 et ce qu’elle est devenue aujourd’hui on se rendra suffisamment compte du travail qui a été abattu. »

L’essentiel du message par la suite a porté sur l’évolution des conditions de vie des populations guinéennes depuis 2010, l’unité, le développement et la paix tels que prôné par la devise du RPG-Arc-En-Ciel.

Le devoir d’un journaliste reporteur est de relater les faits tels qu’ils sont. Ce que n’a pas fait ce « journaliste » qui au contraire est allé dans le mensonge et la diffamation.

Au demeurant, le Ministre Somparé n’a jamais critiqué des personnes, un ancien Président de la République, un régime. Il a parlé de faits, de programme, de société.

Nous saluons le professionnalisme et la rigueur de la direction du site qui a veillé à retirer l’article de ses colonnes.

Cette énième sortie polémique raffermit davantage la volonté du Département d’accentuer le renforcement des capacités et la professionnalisation des médias afin d’éviter que des situations de ce type ne se reproduisent.

Le Service de Communication et des Relations Publiques. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here