La note circulaire du MIC interpellant les organes de presse à fournir des informations fiables sur leur médium suscite plusieurs interrogations au sein de la corporation. Pour faire taire les spéculations autour de cette note, le Ministre Amara Somparé est sorti de son silence, apportant des précisions à la circulaire No 0302MIC/CAB/2021, en date du 17 aout 2021. Le chef du département en charge de l’Information et de la Communication a profité d’une sortie médiatique pour interpeller les patrons de médias en ligne, puisqu’il s’agit d’eux, qui ont mal interprété le fondement de cette invite.

La Guinée comme tout autre pays normal dans son fonctionnement habituel et dans la réactualisation des données statistiques, renouvelle à chaque année l’annuaire statistique. C’est dans ce contexte que les départements ministériels ont été invités par le Ministère du Plan et du Développement Économique à travers l’Institut National de la Statistique à accomplir les démarches nécessaires afin de renouveler cet annuaire pour le compte de l’année 2020 a indiqué le Ministre Amara Somparé.

<< L’institut national de la statistique a écrit à l’ensemble des départements ministériels afin de collecter les données actualisées de l’année 2020 pour le secteur qui les concerne. Donc le département de l’information et de la communication qui est en charge des médias s’est bien entendu adressé à l’ensemble des organes de presse (Audio-visuel, presse écrite et presse en ligne) afin de collecter un certain nombre d’informations pour venir enrichir les statistiques de l’INS>> a par ailleurs précisé Amara Somparé.

Une copie de la lettre adressée aux associations de presse

Depuis la diffusion de cette note circulaire, chacun y va de son commentaire, bien informé ou pas, d’autres d’ailleurs estimant que le Gouvernement à travers le Ministère de l’Information et de la Communication tente de fermer certains médias guinéens, chose que réfute le Ministre de tutelle.

<<Cette démarche a une visée purement de collecte des données, pour enrichir l’annuaire statistique de l’année 2020, pour l’instant c’est ça la démarche. Maintenant le MIC est aussi responsable du contrôle administratif des organes de presse, nous invitons tous les médias qui sont en ligne et autres à rester en conformité avec la réglementation. Le Président l’a très souvent rappelé Gouverner Autrement ça s’applique à tout le monde, il faut que les gens respectent la réglementation faute de quoi ils se verront confrontés à la rigueur de la loi>>.

Dans les prochains jours, le cabinet du Ministre va recevoir certains patrons de médias afin de les écouter et répondre à toutes leurs inquiétudes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here