Conakry, 15 mai 2020 Le Programme des Nations Unies pour les Etablissements Humains (ONU-Habitat), à travers son personnel en Guinée, en partenariat avec l’Union Européenne et le Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, a mobilisé une coalition d’acteurs publics, privés et communautaires pour soutenir le Plan national de riposte contre le COVID19.

Cette coalition rassemble les acteurs suivants : l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en Guinée, le Programme des Volontaires des Nations Unies, la banque Afriland First BankGuinée, l’Agence Nationale de sécurité sanitaire, l’Agence Nationale Volontariat Jeunesse, le ministère de la Communication, la Radio-Télévision de Guinée, le Gouvernorat de Conakry, les cinq communes de Conakry, et prochainement les associations de développement des quartiers et celles des jeunes, femmes, des amis de Himaya, Guinée Challenge, SOSCovid, et des personnes vivant avec un handicap.

Le programme baptisé « Riposte solidaire multi-acteurs à la pandémie du COVID19 à Conakry » se concentrera dans un premier temps sur une quinzaine de quartiers défavorisés et sites populaires des cinq communes de la ville de Conakry pendant une période de deux mois.

« Cette intervention vise à soutenir le Plan national de lutte contre le COVID19 lancé par le gouvernement de la République de Guinée. Elle nous permettra de sensibiliser au moins 5000 ménages les plus défavorisés sur la lutte contre le COVID19, mais aussi nous permettra de distribuer 50 000 masques, des équipements de collecte des ordures, une trentaine de système de lavage des mains, des dons en savon et en kits alimentaires. Nous nous réjouissons du soutien continu des autorités nationales à l’action de l’ONU-Habitat dans le pays », a indiquéM. Oumar Sylla, Directeur par intérim de la Représentation régionale pour l’Afrique.

En effet, ce projet mobilise aussi d’autres acteurs du système des Nations Unies en Guinée en droite ligne avec la notion d’un système des Nations Unies unique. Ainsi, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) parrainera le projet en y associant plusieurs de ses programmes, notamment le Dialogue Politique en Santé (HSS), la Promotion de la Santé (HPR) et Santé publique et environnement (PHE), a souligné le Dr. Georges Alfred Ki-Zerbo, Représentant de l’OMS en République de Guinée.

Le gouvernorat de Conakry, en tant qu’autorité locale en charge de la capitale, et le ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation à travers le Gouvernorat de Conakry, le ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, lors de la première rencontre de prise de contact avec les partenaires organisée en visioconférence, ont tenu à saluer l’assistance de l’ONU-Habitat et ses partenaires pour contribuer à intensifier la lutte contre la pandémie et ont tous assuré de leur soutien entier à cette initiative.

L’intervention se déroulera en s’appuyant sur les volontaires des Nations Unies et les réseaux d’agents communaux du Gouvernorat formés par l’OMS. L’un des objectifs principaux sera aussi d’évaluer l’impact socio-économique de la pandémie dans les quartiers précaires à moyen et à long termes afin d’identifier des réponses plus appropriées.

Cette intervention d’un montant de 100 000 dollars est financée grâce à une dotation spéciale de la Directrice exécutive de l’ONU-Habitat pour soutenir la lutte contre le COVID19 et un apport de 40000 euros de l’Union Européenne. En Afrique, la République de Guinée fait partie des quatre pays retenus avec le Ghana, le Kenya et l’Ethiopie.

L’Union européenne, grâce à son Programme Indicatif National (PIN) du 11ème Fonds Européen de Développement (FED) qui finance le Programme de Développement et d’Assainissement Urbain en Guinée (SANITA) – Villes Durables, y apporte aussi un soutien financier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here