RTG Boulbinet

PRESENTATION DE LA RADIOTELEVISION GUINEENNE BOULBINET

La Radiotélévision Guinéenne de Boulbinet est un organe du service public traitant des informations générales et des sujets de proximité dont l’éducation, la santé, l’environnement, l’économie la culture et d’autres faits de société. La RTG-Boulbinet disposant d’une Radio et d’une télévision, colle aux réalités des populations et communautés à la base. La Radio de Boulbinet dénommée Radio Kaloum Stéréo-RKS-émettant sur la 94.9, est bâtie sur les structures de Radio Conakry FM- C’est le nom originel de la Radio de Boulbinet qui évolue dans les installations de L’Ex-Voix de la Révolution inaugurées le 14 mai 1968 à Boulbinet. Ces installations techniques de la radio de Boulbinet ont été réalisées par la coopération allemande. Actuellement la radio de Boulbinet tourne avec un seul studio fonctionnel sur cinq répertoriés.  Quant à la Télévision de Boulbinet-fruit de la coopération libyenne, elle a été lancée le 14 mai 1977 et le premier journaliste ayant apparu sur le petit écran, s’appelle Abdoulaye Soumah alias Pablito. Cette télévision en noir-blanc de Boulbinet a été offerte par le défunt Colonel Mouammar Khadafi, suite à une brillante prestation des artistes des Ballets Africains et Djoliba à Tripoli. Les Images en couleur apparaitront dans les années 80.

Bref, avec les équipements du cinquantenaire à la radio et plus de 40 ans de vie pour la Télévision, La RTG-Boulbinet mérite le titre de 1ère Chaine publique et l’appellation de Sanctuaire des Radios et Télévisions de Guinée. Nombreux sont les journalistes et techniciens africains dont les béninois et antillais qui ont fait leurs 1ers pas dans les installations de la RTG-Boulbinet. Mieux, avec les fresques de l’histoire des medias guinéens et le poids de l’âge des équipements en ruine, la RTG-Boulbinet ressemble aujourd’hui à une Chaine-Musée- au sein de laquelle seuls l’Amour du métier et le volontariat animent la majorité des employés.

Aussi, à l’image de la RTG-Koloma, celle de Boulbinet compte-t-elle une Direction Générale avec des services rattachés, des Directions de la Radio et de la Télévision. Chaque direction de chaine est composée de Trois Divisions ; Division des Informations, Division des programmes et Division Technique. Par ailleurs, les divisions sont aussi meublées par les sections comme l’énergie, les VTR ou la section-Camera.

La RTG-Boulbinet abrite officiellement 186 agents salariés dont 106 réguliers et actifs et 8 cas confirmés de maladies. Mieux, sur les 186 titulaires recensés 36 sont des migrants actifs enregistrés dans d’autres structures comme la RTG-Koloma et 36 autres agents sont logés dans la catégorie des – abandons de postes- Et à l’opposé, avec plus d’une centaine de stagiaires saisonniers et compétents, 90% des travaux sont exécutés par cette catégorie d’employés sans salaires.

Le Département de l’information et de la Communication s’engage à régulariser prochainement la situation des plus –Qualifiés, Rentables et Loyaux parmi ces stagiaires de la RTG-Boulbinet. Dans la foulée, l’absence de l’Etat a fait plonger la RTG-Boulbinet dans un profond sinistre, même si des employés impatients attendent tout du Projet de  Rénovation-Equipement-Numérisation détenu par des chinois.

En fin pour être plus complet, La RTG-Boulbinet au-delà de sa mission d’information, d’éducation et de distraction, abrite également les installations de la station terrienne et des équipements de la montée satellitaire. Un patrimoine technique et technologique qui défie le temps sous le regard impuissant de certains experts sans moyens de réaction rapide.