Pour tenter de trouver une issue favorable en ce qui concerne le retrait des agréments des radios Ado FM et Continentale FM,  l’URTELGUI, conduit par son président Sanou Kerfala Cissé, était ce lundi 04 octobre, dans les locaux du ministère de l’Information et la Communication.

Au sortir de cette rencontre qui a réuni des cadres dudit département et des responsables de l’URTELGUI, Sanou Kerfala Cissé, a indiqué que cette rencontre est dans le but de trouver une sortie honorable par rapport la crise qui oppose les 2 radios et l’Etat guinéen.

« Aujourd’hui nous avons pu rencontrer le ministre de l’information et la communication pour trouver une sortie honorable afin que nos membres puissent reprendre leurs activités parce qu’après tout, y a une soixantaine de travailleurs qui sont au chômage.

Donc une radio fermée n’arrange pas aujourd’hui la corporation et de 64 radios nous allons nous retrouvé avec 62 si rien n’est fait. C’est pourquoi, au niveau de l’URTELGUI, dès que nous nous avons été contacté par nos membres nous avons pris nos battons de pèlerins pour qu’ensemble nous puissions trouver une solution heureuse à cette crise qui n’honore pas aujourd’hui notre profession », a confié le président de l’URTELGUI. 

A en croire Sanou Kerfala Cissé, l’URTELGUI va rencontrer dans les prochains, le Premier Ministre, l’agent judiciaire de l’Etat, la Haute Autorité de la Communication et le ministère des postes et Télécommunications et de l’Economie Numérique afin de sortir définitivement de cette crise

 Mosaiqueguinee. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here