Le comité de suivi et de coordination du processus de migration vers le numérique, a débuté ses travaux ce mercredi 20 juin à Conakry. C’est l’hôtel Noom qui a abrité cette réunion qui, regroupe l’ensemble des partenaires techniques et financiers, piloté par le ministère de l’information et de la communication.

Ce projet décrit comme la conséquence de l’évolution technologique avec l’avènement des techniques de compressions de données ou compressions numériques, s’inscrit dans l’objectif global d’assurer aux populations un accès universel aux services de communication audiovisuelle, par une couverture nationale en service de diffusion numérique et de contenus audiovisuels socialement utile et culturellement diversifiés.

Ce comité de suivi et de coordination est surtout le fruit d’un décret présidentiel prit récemment, qui acte de façon irréversible le début du processus de transition vers le numérique. « Nous pensons que ce comité prend effectivement en compte la dimension pluridimensionnelle de la migration de la radio et de la télé. Ce qui justifie le regroupement au sein des départements dont la participation est indispensable. La présente réunion de concertation et de lancement des activités du comité nous permettra de nous entendre sur les modalités de fonctionnement et d’opérationnalisation des décisions que nous prendrons dans la mise en œuvre du processus de transition », a indiqué Amara Somparé, le ministre de l’information et de la communication.

C’est la société Startimes qui est choisi comme partenaire technique. Et son directeur de projet Lu Xi assure une parfaite collaboration de sa société pour la réussite du projet. Il n’a pas manqué par ailleurs de remercier le gouvernement guinéen pour la confiance, dit-il portée à sa société. Les travaux vont s’étendre quelques jours et les participants auront entamé un premier pas vers le numérique, projet au lequel le gouvernement attache un prix.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here